Guide

À qui revendre son or ?

12 décembre 2014

Attention! Tous les racheteurs d'or ne se valent pas ! Pour vendre son or et ses bijoux aux meilleurs conditions, voici un panorama des racheteurs d'or.

Le rachat d'or n'est pas une profession nouvelle contrairement aux idées reçues. En tous temps, dans les centres villes, il y a eu des professionnels de l'or, des Comptoirs spécialisés dans l'or et les monnaies. Souvent ils proposaient également d'autres services comme la fonte, le travail à façon ou l'expertise des monnaies anciennes. Aujourd'hui, sous l'action conjuguée des la hausse de la cours de l'or et de la crise économique en France, votre or et vos bijoux sont largement convoités par divers professionnels plus ou moins compétents.

1°- Les Comptoirs de rachat d'or et des monnaies Installés dans les centres villes, ce sont de vrais professionnels de l'or. Leur niveau d'expertise est élevé et leurs prix sont très compétitifs.

2°- Les bijoutiers Le niveau d'expertise des bijoutiers est très relatif. Aujourd'hui, nombre de bijoutiers se contente d'un rôle de show-room, présentant de la marchandise achetée sur catalogue à des grossistes. Ce type de bijouterie, souvent de grandes enseignes nationale en franchise, ne dispose pas de personnel expérimenté ou compétent. Pour vendre votre or à un bijoutier, privilégiez le bon artisan, celui qui fait vos réparation sur place au lieu de les envoyer à un service distant comme les grandes enseignes. Les prix de rachat proposés sont généralement inférieurs à ceux proposés par les comptoirs et parfois l'offre de rachat s'entend en bon d'achat dans la boutique.

3°- Les "cash" machins Ils ont fleuri récemment dans tous les centres villes et rachètent tout et n'importe quoi. L'or et les bijoux ne sont qu'une marchandise parmi d'autre. Souvent, les employés n'ont que peu d'expérience dans ce domaine. Il faut parfois revenir certains jours précis de la semaine pour consulter un véritable expert. Les prix proposés sont raisonnable à condition que l'expertise soit juste.

4°- Les ventes aux enchères Les Commissaires Priseurs se sont toujours intéressé aux bijoux et aux monnaies. Néanmoins, seuls les bijoux de créateurs ou présentant un caractère historique remarquable (art nouveau, art déco) trouveront preneurs aux enchères à un prix supérieur au poids de l'or.

5°- Rachat d'or postal Très à la mode quand les cours de l'or battaient chaque jour un nouveau record et très médiatisés par de fréquentes publicité à la télé, ce mode de rachat est un peu tombé en désuétude à la suite de divers scandales et autres abus dénoncés par les journalistes.

Le rachat d'or et d'argent est très encadré par la loi. Les rachats se font strictement par chèque et vous devez vous assurez que le professionnel s'acquitte de la taxe forfaitaire (10,5%) sur la transaction auprès du Trésor Public, car certaines petites officines trichent, n'hésitant pas à s'affranchir de ce paiement pour proposer de meilleurs tarifs que leurs concurrents, ce qui vous rend complice de fraude fiscale.